Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 11:45
Selon l'association Aides, Roselyne Bachelot a décidé de réduire les moyens financiers des associations de la lutte contre le sida dans le cadre de la réforme du système de santé. Cette baisse des crédits intervient alors que la Cour des Comptes conseille aux pouvoirs publics de renforcer la prévention et le dépistage du VIH.
Au moment où Roselyne Bachelot annonce officiellement la création des Agences Régionales de Santé (ARS), Aides dénonce la baisse brutale de crédits alloués à la lutte contre le sida décidée par la ministre à la faveur de cette réorganisation.

La ministre de la Santé avait annoncé le 23 décembre 2009 que les crédits en faveur de la lutte contre le VIH/sida ne baisseraient pas, mais elle n'a pas tenu parole.

Selon Aides, les associations subissent des pertes de crédits pouvant aller jusqu’à 47% dans certaines régions.

L'association subirait une perte de plus de 700.000 euros par rapport aux financements 2009. Avec des coupes conséquentes qui concernent des actions prioritaires comme celles menées auprès du public gay par exemple.

Cette baisse des crédits alloués aux associations intervient paradoxalement alors que la Cour des Comptes a conseillé aux pouvoirs publics, il y a quelques semaines, de renforcer la prévention et le dépistage du VIH.
"L’ignorance de leur état de séropositivité par plusieurs dizaines de milliers de personnes, la propagation de l’épidémie qui en résulte, le coût élevé des traitements pour l’assurance maladie et leur caractère pénible pour les patients militent pour une politique plus active en ces deux domaines ", a estimé la Cour.

"Sans la continuité du niveau de financement public, de nombreuses délégations de Aides, tout comme d'autres associations, fermeront leurs portes et des départements, voire des régions entières, risquent de se trouver totalement privés de toute action de prévention et de soutien", s'alarme Aides qui demande à l'Etat de "poursuivre plus que jamais la lutte contre le sida".

Marie George Buffet, présidente du groupe sida à l’Assemblée Nationale, a adressé une lettre à la ministre de la Santé faisant part de son "inquiétude".

La responsable communiste demande à Roselyne Bachelot "de bien vouloir communiquer les montants alloués à la lutte contre le sida dans chaque région, ainsi que de nous faire part des mesures que vous comptez prendre pour garantir aux associations de lutte contre le VIH/Sida des moyens plus stables et plus importants". (e-llico.com)

Partager cet article

Repost 0
Published by Génération Ecologie Normandie - dans GE National
commenter cet article

commentaires