Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 17:31

Le Parlement européen cède discrètement au lobby agro-chimique pour le retour de certains insecticides

 

 

Mais que fait le Parlement Européen ! Au grand dam de la filière apicole, il vient de voter un texte demandant la réhabilitation des insecticides néonicotinoïdes interdits en 2013 par la Commission Européenne. Heureusement ce texte n'a pas de valeur contraignante. Mais il montre à quel point la pression de l'agrochimie pèse au niveau européen.

 

  Comment les députés européens peuvent-ils aujourd'hui défendre l'utilisation de ces pesticides néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame) alors que l'Agence européenne de sécurité des aliments a révélé leurs effets néfastes et dévastateurs sur le vivant, et notamment les abeilles.

 

Après que l'Assemblée Nationale ait adopté en janvier 2014 le texte interdisant l'usage des produits phytosanitaires dans les jardins publics et privés aux échéances 2020 et 2022, l'Union Européenne revient sur des principes que nous pensions acquis. La vigilance est de mise.

 

Mesdames et Messieurs les députés européens, un peu de conscience ! A un mois des élections européennes, nous attendons vos engagements. Nous refusons que le vivant soit sacrifié au profit des intérêts financiers de l'agrochimie. Stop à l'éradication des abeilles, au déclin inexorable de la biodiversité, bref à la dévastation irréversible des écosystèmes.

 

La dangerosité des pesticides est avérée. Il est inconcevable de revenir sur cette interdiction. Les néonicotinoïdes ne doivent pas faire leur réapparition. Aidons plutôt l'agriculture européenne à trouver des solutions écologiques à la pérennité des cultures. Les choix politiques ne doivent pas être dictés par les intérêts de l'agrochimie !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëtan BAZIRE - dans GE National
commenter cet article

commentaires