Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 03:27

 

 

Quand la navigatrice Maud Fontenoy parle de ses exploits en mer on y croit. Quand elle essaie d’expliquer l’écologie à des classes d’école primaire on y croit encore. Mais quand elle défend l’exploitation du gaz de schiste, là on est en droit de douter de ses compétences dans le domaine énergétique et du bien fondé de son  engagement écologiste.

Certes, ce n’est pas la première fois que des hommes ou des femmes qui ont eu les honneurs des medias se prennent pour de grands spécialistes des questions écologiques. On se souvient que  Laurent Cabrol présentateur météo reconverti dans le téléshopping, s’est intitulé grand spécialiste du changement climatique, mais on se serait plus attendu à ce que la navigatrice Maud Fontenoy s’intronise comme spécialistes mondiale des énergies renouvelables et notamment de l’éolien plutôt que du gaz de schiste. Pourquoi? Mystère.

Le gaz de schiste qui fait l’objet des débats actuels n’est pas seulement une menace écologique pour la planète c’est aussi une aberration sociale. Nous serions dans un monde en pleine pénurie d’énergie on comprendrait que les politiques cèdent à la pression populaire réclamant son quota énergétique. Ce n’est pas le cas actuellement même si on pense que ça pourrait l’être dans 20 ans.

Alors quelle est donc la justification à développer l’exploitation des gaz de schistes ?

C’est seulement pour permettre aux compagnies pétrolières ou gazières d’augmenter leur production et donc leurs bénéfices. C’est aussi l’occasion pour des gouvernants de faire baisser le prix de l’énergie et se rendre ainsi plus populaire.

Mais ce ne sont que des vues à court terme.

A long terme quand nous aurons épuisé toutes les énergies fossiles et qu’ITER ne sera pas encore opérationnel.et pour assouvir des satisfactions immédiates avec des techniques actuellement  très polluantes (pollution et destruction notamment de  nos nappes phréatiques) nous privons nos descendants de toute ressource énergétique que nous pourrions exploiter avec de nouvelles technologies propres.

Mais à part des écologistes qui se souci de la survie des Générations futures ?

Génération Ecologie dénonce la supercherie de certaines personnalités « people » qui revêtent les habits des spécialistes scientifiques parce qu’ils ont plus que ces derniers l’oreille des médias.

Cette usurpation est inadmissible moralement et dangereuse pour la société.

 

France GAMERRE

Présidente d’honneur de Génération Ecologie

Vice présidente du Pôle Radical et Ecologique

Michel VILLENEUVE,

Vice-président de Génération Ecologie,

Partager cet article

Repost 0
Published by ge national - dans GE National
commenter cet article

commentaires