Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 19:51

 

 

Après 2010, voici à nouveau des inondations catastrophiques dans le Var. Les deux principaux fleuves varois pourtant de faible dimension, le « Gapeau » et « l’Argens », ont  nouveau débordé de leur lit et inondé les habitations prés de leur embouchure. En conséquence de quoi le Premier Ministre et le Gouvernement vont déclarer le département du Var en état de « catastrophe naturelle »

 

Ce qui est naturel ce sont les causes physiques du phénomène météorologique, en l’occurrence les fortes précipitations. Ce phénomène devrait d’ailleurs s’amplifier dans les années à venir avec le  réchauffement climatique.

           

Ce qui est moins naturel ce sont les causes sociales et politiques : l’utilisation de l’espace qui ne tient pas compte de la géologie des sols et du sous sol et les constructeurs qui ne prennent en compte que ce qui concerne la superficie à bâtir et non son environnement.

 

Dans le Var les surfaces artificialisées ont augmenté de 15% en dix ans et la déforestation a suivi dans des proportions équivalentes. Cette artificialisation (= bétonnage) est due à la pression immobilière elle même due à l’augmentation incroyable de la population varoise (prés de 50% de prés de 20 ans).

           

En général les maires ne résistant pas à cette pression immobilière ; c’est ainsi que certains quartiers de Hyères sont bâtis sur le delta du Gapeau.

 

Bien entendu, tout cela à un coût pour la société toute entière puisque les assurances répercuterons sur leurs clients les indemnités accordées aux victimes alors que les vrais responsables sont les élus qui signent les permis de construire en zone inondable.

 

Il est dommage qu’on n’ait pas tiré les leçons des inondations de Draguignan en 2010. Les paroles du Premier Ministre indiquant que « tout sera vite reconstruit » donnent à penser qu’on ne réfléchira pas à deux fois avant d’autoriser ces reconstructions.

 

Donc rendez-vous à  la prochaine catastrophe, dans peu d’années.

 

 

France GAMERRE

Présidente d’honneur de Génération Ecologie

 

Michel VILLENEUVE,

Vice-président de Génération Ecologie,

Partager cet article

Repost 0
Published by ge national - dans GE National
commenter cet article

commentaires