Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 10:13

Outre la résolution sur le plan de sauvetage de la Grèce et la mise en observation de l’Italie, on attendait de ce G20 l’adoption de la taxe sur les « transactions financières » dite « taxe Tobin ».

 

D’un coté, Nicolas Sarkozy, organisateur de ce G20, s’était engagé à faire adopter cette taxe qui aurait eu pour effet immédiat de le faire remonter dans les sondages avant le vote par l’Assemblé Nationale du plan de rigueur porté par le Premier Ministre, François Fillon.

 

Et d’un autre coté, le monde Anglo-Saxon amené par Barak Obama dont la philosophie économique, basée sur un capitalisme peu encadré mais admettant cependant les taxations sur le travail, reste fortement réticente à toute taxation sur les bénéfices des transactions financières.

 

Or, à la place de la taxe Tobin nous avons eu droit à un numéro de duettistes sur France 2 et notamment à un éloge de Nicolas Sarkozy par Barak Obama, ce qui est plutôt inhabituel.

Est-ce à dire que le manque à gagner électoral de Nicolas Sarkozy lié à l’abandon de la taxe Tobin a été compensé par l’éloge appuyé de Barak Obama ? On pourrait le penser.

Chacun évidemment interprétera cette situation comme il l’entend, mais reconnaissons que cela ressemble assez à un « marché de dupes ».

 

 

 

Michel VILLENEUVE,

Porte-parole Scientifique de Génération Ecologie

Partager cet article

Repost 0
Published by Génération Ecologie Normandie - dans GE National
commenter cet article

commentaires