Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 22:35

Cette fois, c’est fait ! Après la trêve estivale, la rentrée politique est belle et bien à l’ordre du jour à Louviers.

 

Dans La Dépêche de cette semaine, Franck Martin nous annonce qu’il manque 150 000 € dans les caisses de la ville.

 

En début d’année, le maire de Louviers nous avait déjà fait le coup de l’air grave en nous présentant sous forme de petites vidéos, ce que vos élus de « L’Union pour Louviers » avaient prédits dès le début de son mandat : une marche inexorable vers une hausse des taux d’imposition locaux.

 

Septembre 2009, les caisses de la ville sont toujours vides. Et Franck Martin nous refait le coup de la crise alors que lui et sa majorité ont augmenté les impôts locaux de 9 % en mars dernier.

 

150 000 €… le plan d’économie annoncé par la municipalité en début d’année n’a manifestement pas été une réussite.

 

Pas plus que la hausse de la fiscalité locale qui a été consacrée en totalité au remboursement d’une dette qui ne cesse de s’alourdir et qui s’élève aujourd’hui à la modique somme de 36 millions d’euros. A Louviers, l’aggravation de la pression fiscale a pourtant été beaucoup plus élevée que dans les autres communes qui n’ont augmenté les impôts que de 2 à 3%.

 

Les investissements structurants, créateurs de richesse et moteurs de l’attractivité de notre ville, eux attendront.

 

150 000 €… soit près de 2 points de fiscalité. Quand on se rappelle que le coût de la construction d’une bulle de verre autour du cloître des pénitents frôle les 690 000 €, le calcul est vite fait et les marges d’économie sautent aux yeux.

 

Et pourtant. Plutôt que de renoncer à l’un de ses couteux projets pharaoniques qui, de surcroît ne répond pas aux besoins de l’école de musique qui est abritée dans les locaux du Cloître des pénitents, le maire de Louviers persiste et signe.

 

La municipalité s’apprête, en effet, à adopter une énième décision budgétaire modificative et prépare d’ores et déjà les lovériens à une nouvelle hausse d’impôt en 2010 !

 

En attendant des jours meilleurs, les projets que le maire sortant nous avait joliment présentés pendant sa campagne, sont gelés.

 

Pour les lovériens qui avaient cru aux promesses de campagne du maire sortant et assuré sa réélection, c’est la douche froide !

 

Le prochain conseil municipal, qui doit avoir lieu le 5 octobre prochain, s’annonce donc animé. Comme d’habitude, je vous invite à venir y assister nombreux.

 

Prisonnier de ses engagements de campagne intenables et de sa gestion peu rigoureuse des finances de la ville, Franck Martin conclut sa rentrée politique en s’aménageant une porte de sortie : la création d’une nouvelle structure communale issue de la fusion de Louviers, Val de Reuil et Incarville, pour laquelle il ne briguerait pas le fauteuil de maire !

 

Nous voilà rassurés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yoann Gontier - dans Vie municipale de Louviers
commenter cet article

commentaires