Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 16:26

En cette période estivale, nous sommes bon nombre à entretenir jardins et haies.

 

Les employés municipaux de Louviers ne sont pas en reste, eux qui sont chargés de l’entretien des parcs et des autres espaces verts de la ville.

 

Alors qu’un nombre croissant de municipalité ont pris la mesure de l’urgence à agir en matière d’environnement, et plus particulièrement en termes de protection de la biodiversité, la ville de Louviers continue elle à déverser pesticides et autres produits phytosanitaires sur son territoire.

 

Pour les employés communaux qui manipulent quotidiennement des pesticides, le risque invisible et sournois est celui d’une intoxication chronique par doses infimes absorbées tout au long d’une vie de travail. Le risque d’être affecté par la maladie de Parkinson est ainsi multiplié par 1,8 lorsqu’on utilise régulièrement des produits phytosanitaires. Autre risque engendré par les pesticides : la réduction la fertilité masculine. Et c’est sans compter les ravages sur la biodiversité, faune et la flore confondus, d’une utilisation intensive de ces substances.   

 

La mise en place de l’Agenda 21 au niveau de la CASE aurait pu être l’occasion pour la municipalité de saisir de cette problématique environnementale qui a des conséquences en termes de santé publique. Il n’en est rien ! D’ailleurs, force est de constater que l’Agenda  21 tarde à se mettre en place ne s’est jusqu’alors traduit par aucune mesure concrète.

 

C’est la raison pour laquelle Génération Ecologie demande instamment au maire et à la municipalité de s’engager vers une gestion différenciée des espaces verts communaux, dans laquelle les pesticides seront totalement exclus.

 

Les alternatives aux traitements chimiques existent et  sont viables. De surcroît, la norme « zéro pesticide » diminue le coûte de l’entretien et, par voie de conséquence, des charges de la ville, ce qui n’est pas négligeable en cette période de crise où le maire et la municipalité ont décidé d’augmenter les impôts locaux.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Yoann Gontier - dans Vie municipale de Louviers
commenter cet article

commentaires