Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 18:26

Jean-Robert Boutreux, de Génération Ecologie.


Les dernières élections européennes ont montré une poussée de la sensibilité écologiste dans la cité des Pastels. Les deux listes écologistes ont recueilli ensemble 11,58 %.

La révolution verte est-elle en passe de se produire à Saint-Quentin ? Pour ses deux représentants Saint-Quentinois, la Verte et conseillère municipale Nora Ahmed-Ali, et Jean-Robert Boutreux de Génération écologie, ce scrutin montre en tout cas que « les mentalités ont changé » et « que les habitants sont mûrs pour aller plus loin ».
Jamais, la tendance écologique n'avait obtenu un tel score lors d'un suffrage à Saint-Quentin. Alors qu'en 2007, la candidate aux législatives, Nora Ahmed-Ali, n'avait obtenu que 1,04 %, deux ans plus tard, la mouvance verte a attiré 11,58 % des électeurs - 8,57 % pour Europe écologie (alliance de Verts et d'autres partis) et 3,01 % pour Alliance écologie indépendante (qui rassemble Génération écologie, la France en action et le Mouvement écologiste indépendant).
Ces chiffres doivent néanmoins être pondérés en prenant compte du type de scrutin. En effet, les élections européennes ont toujours été défavorables aux grandes formations que sont le PS et l'UMP, facilitant ainsi les petits partis

« Au-délà de nos espérances »

« Bien évidemment, nous sommes très satisfaits, ne cache pas Nora Ahmed-Ali des Verts. C'est au-delà de nos espérances. » Une réaction que partage Jean-Robert Boutreux, de Génération écologie, mais avec un bémol toutefois : « Cela aurait été encore mieux si nous avions réussi à présenter une seule liste pour l'écologie. »


Alors bien sûr, la question se pose de savoir comment vont réagir les différentes formations politiques après se succès inattendu. Créer un nouveau parti plus rassembleur, tenter l'aventure indépendantiste, avec des alliances mouvantes signées selon les opportunités avec la gauche ou la droite ?
Pour Jean-Robert Boutreux, « l'écologie n'est ni de droite, ni de gauche ». L'homme pense qu'un grand parti de rassemblement est nécessaire et que l'écologie peut être une force politique à part entière. Si Nora Ahmed-Ali, n'envisage pas d'alliance avec l'UMP, elle avoue que la donne a toutefois changé. « C'est vrai que nous pourrions pour les prochaines élections régionales, qui auront lieu en 2010, envisager une candidature indépendante », pense la conseillère municipale. Mais cette position, ni droite, ni gauche, prônée par un certain François Bayrou, n'a pourtant pas séduit l'électorat qui reste attaché à ce clivage, même s'il a tendance à devenir flou.
Une chose est sûre, Pierre André a lui aussi compris que les questions liées au développement durable deviennent essentielles et que de s'en soucier rapporte des bulletins dans les urnes.

D'ailleurs, ses actions en faveur de l'écologie coupent l'herbe sous le pied à ses opposants. Et lorsque l'on demande à Jean-Robert Boutreux et à Nora Ahmed-Ali de juger la politique écologique du sénateur-maire, ils avouent que « même si ce n'est jamais assez, on n'a pas à se plaindre. » Alors, constituer un grand parti vert sera-t-il suffisant pour ravir la mairie ?


Auteur : Damien LE-THANH pour l'Aisne Nouvelle : http://www.aisnenouvelle.fr/index.php/cms/13/article/312033/Une_odeur_de_Vert_fleure_dans_la_ville

Partager cet article

Repost 0
Published by Génération Ecologie Normandie - dans GE National
commenter cet article

commentaires