Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 09:38

La Fête du travail, célébrée le 1er mai dans la plupart des pays, est née à Chicago (Etats-Unis) en 1886 d'une revendication pour la journée de huit heures.
Cette année-là, les syndicalistes de l'American Federation of Labor (AFL) choisissent de consacrer le 1er mai, jour de renouvellement des baux de location et des contrats de travail, à la revendication des huit heures.
Plus de 300.000 ouvriers quittent leurs usines et une gigantesque manifestation se déroule dans le calme à Chicago. Deux jours plus tard, des incidents éclatent entre grévistes et policiers devant l'usine de matériel agricole MacCormick. Six grévistes sont tués.
Le lendemain, une bombe explose lors d'un rassemblement organisé par les anarchistes. Sept policiers et une dizaine de manifestants sont tués. Huit militants anarchistes sont condamnés à mort : quatre sont pendus, un cinquième se suicide en prison. Les trois autres sont grâciés en 1893 et les cinq morts réhabilités à titre posthume.
En 1889, le congrès constitutif de la IIème Internationale, réuni à Paris, décide d'organiser chaque année, à partir du 1er mai 1890, une manifestation internationale des travailleurs pour demander les huit heures et honorer les morts de Chicago. Le 1er mai a souvent été marqué par la répression.
En 1891 en France, neuf personnes sont tuées par l'armée à Fourmies (Nord). La journée de huit heures est finalement accordée en 1919, mais les manifestations du 1er mai demeurent durement réprimées.

Le 1er mai devient légal en 1941 sous le régime de Vichy qui en fait une fête "patriotique et d'effort national", puis consacré fête légale et chômée en 1946.

Partager cet article

Repost 0
Published by Evelyne Toilliez-Bernard et Florence Breton - dans GE National
commenter cet article

commentaires