Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 18:30

On veut des solutions pour les antennes relais et les téléphones portables.

Que des ministres du gouvernement se réunissent après que de nombreux usagers aient manifesté dans les rues, c’est bien ! Mais c’est insuffisant.

 

En effet cela fait dix ans que la question de la nocivité des ondes électromagnétiques produites par les antennes relais et surtout par les téléphones portables (qui sont une centaine de fois plus nocives que les premières) est posée.

 

Les études scientifiques menées sur ces sujets sont de quatre sortes :

-études commanditées par les sociétés fabricantes: ces études ont évidemment conclu à l’innocuité de leur matériel

-études menées par les chercheurs subventionnés par les fabricants de matériel téléphonique qui ont conclu à la neutralité des systèmes vis-à-vis de la santé des usagers.

-les études menées par les chercheurs indépendants qui ont été vigoureusement dénoncés par les pouvoirs publics et les instances scientifiques gouvernementales

-les études menées par les organismes de recherche dépendant du gouvernement comme l’AFFSET et qui n’ont encore rien conclu aprés plus de 10 ans.

 

Il est donc grand temps que l’on arrive à une conclusion et qu’on prenne des mesures appropriées ou tout au moins que l’on applique dans ce domaine le « principe de précaution » qui est la pièce maîtresse de la « charte nationale pour l’environnement ».

 

Ces premières mesures devraient être de :

- placer les antennes relais bien au dessus des immeubles puisque les ondes produites par ces antennes se déplacent horizontalement

-obliger les usagers à utiliser les oreillettes puisque c’est le contact direct du téléphone avec le crâne qui provoque des tumeurs dans le cerveau.

 

Mais surtout qu’on sorte du cycle de l ‘hypocrisie des études qui n’en finissent pas et dont le seul but est de laisser le temps aux fabricants et aux opérateurs de la téléphonie mobile d’engranger de substantiels bénéfices.

 

Le spectre du dossier de l’amiante devrait planer sur la conférence inter-gouvernementale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Génération Ecologie Normandie - dans GE National
commenter cet article

commentaires