Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 23:28

Une bonne nouvelle dans le cadre de la semaine du développement durable 2009 qui s’est achevée hier : le lycée Les Fontenelles vient d’être labellisé « Développement durable » par le ministère de l'Education nationale pour ses nombreuses actions.

 

Preuve que face à l’inertie des responsables politiques locaux, la société civile a son rôle à jouer dans la mutation écologique qui doit devenir le leitmotiv du 21ème siècle.

 

La communauté éducative, en particulier, a toute sa place dans ce processus qui comprend une phase de sensibilisation mais aussi et surtout de formation à des métiers de demain, durables, qui préservent l’environnement et générateurs de plus-values.

 

Je reproduis, ci-dessous, l’article du Paris Normandie, dans son édition du 7 avril 2009 :

 

« Réfléchir à l'impact sur l'environnement est devenu un réflexe aux Fontenelles pour la moindre consommation, que ce soit acheter une ampoule, du papier ou tourner un robinet. Le lycée vient d'être récompensé de ses efforts par le label « Etablissement du développement durable de Haute-Normandie ». Au lycée, faire de l'écologie et des économies coule de source. « Nous avons commencé par faire un diagnostic en 2005-2006. Nous avons établi les connaissances que la population du lycée avait du développement durable (les élèves, les parents, les professeurs, le personnel administratif), puis nous avons mis en place des actions », explique Véronique Lukic, proviseur. En fait, le diagnostic a révélé qu'un peu partout dans le lycée, les adultes prenaient des initiatives en faveur de l'environnement. Il suffisait de les coordonner davantage, de faire connaître les bonnes idées aux autres collègues pour avoir un ensemble cohérent.

 

Achats responsables

Un groupe de pilotage a été formé et un coordonnateur a défini plusieurs volets dans lesquels le personnel, les professeurs, les élèves pouvaient s'investir. Pour le papier, il a été décidé d'acheter du papier recyclé, d'utiliser le verso des feuilles, de jeter le papier dans des bennes spécifiques… et de communiquer davantage par mail. Une ampoule à changer ? La basse consommation est privilégiée.


Le lycée s'est mis à la chasse au gaspi. « Rien qu'en traquant les fuites d'eau et en effectuant des contrôles réguliers, la consommation d'eau est passée de 7532 m³ à 4573 m³ en deux ans, révèle Delphine Martine, chef de travaux. Dans toute procédure de marché adapté ou pour tout acte d'achat, l'achat responsable est privilégié : bio, équitable ou écolo. » Mieux, le lycée a installé 30 m² de panneaux solaires sur le toit des ateliers et pourra bientôt produire une énergie propre qui sera revendue à EDF.

Les élèves impliqués

Mais le développement durable entre aussi dans les salles de classe. « Nous développons deux aspects : sensibiliser les élèves dans le cadre de leur formation mais aussi les engager dans des actions », souligne Véronique Lukic. Puisque les bac pro Eleec sont amenés à travailler chez des artisans qui posent des panneaux solaires, autant les initier maintenant. Le lycée va donc installer une charpente sur laquelle ils pourront s'exercer au montage et au branchement de panneaux. « Un bac pro maintenance ouvre à la rentrée, on aimerait le compléter d'une spécialisation « maintenance éolienne », avance Véronique Lukic. En anglais, les élèves sont allés visiter le quartier Bedzed de Beddington, au sud de Londres qui n'utilise aucune énergie fossile. La visite d'une plate-forme d'éoliennes à Fécamp a aussi été organisée. D'autres idées sont en gestation, comme faire participer les lycéens à l'électrification durable d'un village de Madagascar en partenariat avec le rectorat et « Electriciens sans frontière », ou encore réduire la facture d'électricité en plaçant des interrupteurs aux bons endroits dans l'atelier. Enfin, le lycée Les Fontenelles participe au projet européen « Energy Education Governance School » piloté par l'Arehn et l'IUFM. Il réunit treize écoles européennes qui se donnent pour objectif de proposer des bonnes pratiques énergétiques, applicables partout.Peut-être un jour, les élèves auront le développement durable dans leur programme au même titre que le français ou les maths. Sur ce point, Les Fontenelles sont les premiers de la classe ! »


B.R.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yoann Gontier - dans Vie municipale de Louviers
commenter cet article

commentaires