Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 17:02

En 2075, notre planète sera bien différente de ce que nous connaissons aujourd'hui. Au travers du destin de Julia dans un vignoble bordelais, Idrid et Faouzi au Mali, Lotte à Hambourg, Niels, son mari, et de Grace, au Canada, "2075 : les temps changent" traite non seulement des répercussions écologiques, mais aussi géopolitiques et économiques du réchauffement climatique...



Stéphane Hallegate - Conseiller scientifique

Le rapport du GIEC pour 2007
Stéphane Hallegate : "Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), créé en 1988 par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unis pour l’environnement (PNUE), regroupe des experts de plus de 190 pays. Le but est de réaliser, tous les sept ans, un un état précis sur les changements climatiques. Il coordonne, regroupe et compare les résultats de différents laboratoires de recherche afin d’évaluer les risques de changement climatique à l’échelle scientifique, technique et socio-économique. Ses travaux aident également à prise la décision, à travers des résumés destinés aux politiques et aux journalistes... Le rapport, issu du travail de trois groupes, comprend trois parties : les bases scientifiques physiques du changement climatique, son impact sur nos sociétés et les politiques de réduction. En tant qu’ingénieur climatologue et économiste, je suis intervenu dans les deux premiers groupes."

"Le climat du futur via la modélisation"...

"Mon activité consiste à créer des modèles numériques pour prévoir les évolutions du climat et leurs conséquences. Concrètement, il s’agit de reconstituer une terre artificielle à l’aide d’outils informatiques. On valide dans un premier temps la pertinence de ce modèle en vérifiant que, soumise aux évolutions du XXe siècle, cette terre simplifiée se comporte selon les changements déjà observés. Ensuite, on la projette dans l’avenir, en intégrant diverses hypothèses concernant, par exemple, l’augmentation du taux de CO2 (gaz carbonique), et on regarde comment elle réagit. Une vingtaine d’équipes dans le monde utilise ce genre de modélisations. S’il y a quelques controverses d’ordre scientifique, toutes s’accordent au moins sur de grandes tendances : la température globale va augmenter, surtout dans les hautes latitudes, les pluies vont changer, notamment en diminuant au sud de la Méditerranée et en augmentant au nord de l’Europe."

Une augmentation de 3 ou 4°C en 2075...
"Pour le grand public, un certain effort d’imagination est nécessaire. D'où le travail de vulgarisation effectué sur un docu-fiction comme "Les Temps changent". A priori, 3 ou 4 °C supplémentaires peuvent apparaître comme relativement anecdotiques. C’est seulement lorsque l’on s’interroge sur les conséquences relatives aux écosystèmes, aux flux migratoires, à la gestion de l’eau ou à la production d’électricité… bref, lorsque l’on étudie l’implication sur la vie au quotidien, que l’on comprend ce que cette augmentation aura de notable… et d’effroyable ! Imaginons un propriétaire qui doit choisir une assurance incendie. Il ne se dit pas "que se passe-t-il si ma maison ne brûle pas ?" mais "que faire si elle brûle ?". Il a besoin de se représenter le sinistre pour se décider. Avec "Les Temps changent", nous sommes exactement dans cette représentation du sinistre. C’est, selon moi, ce qui justifie un scénario aussi pessimiste. Il n’est en aucun cas prédictif. Il s’agit simplement de mettre en garde : en l’absence d’action, voilà une possibilité d’avenir. Alors, il vaut mieux agir. Et dès maintenant."

2075 : Les temps changent

Ce qu'il faut retenir...

L’action se déroule en 2075. Pour humaniser et mondialiser le propos, le film suit principalement six personnes : Julia dans un vignoble bordelais, Idrid et Faouzi au Mali, Lotte à Hambourg, Niels, son mari, au Canada avec Grace. A travers leur destinée, le film traite non seulement des répercussions écologiques, mais aussi géopolitiques, économiques du réchauffement climatique...

Le climat en 2075...
En 2075, le niveau des océans a augmenté, ravageant les cultures, inondant nombreux pays, régions et îles. Les réfugiés climatiques, comme les qualifie le docu-fiction, se comptent par millions.

Le continent africain est devenu un immense désert. Le soleil brûle tout. Plus rien ne pousse. La population, dont Idrid et Faouzi constituent un exemple, est poussée à l’exode. Le Nord se trouve alors confronté à l’arrivée massive de millions de réfugiés venus du monde entier. Des millions d’apatrides qui se rassemblent dans des camps où les candidats à l’immigration sont choisis selon des critères drastiques : état de santé conforme aux normes européennes, jeunesse, force physique et caractère docile...

Dans le bordelais, l’augmentation de la température, le manque de pluie et les invasions de crickets mettent en péril les vignobles. Ailleurs, c’est la pluie qui fait des ravages, menaçant les digues, inondant des villes.

Dans le grand Nord, 100 000 km de banquise disparaissent chaque année. La fonte des neiges a ouvert une nouvelle route maritime entre le pacifique et l’atlantique. La pollution, les guerres, les changements climatiques, la déforestation ont eu raison de 40 % des espèces animales. L’eau, denrée rare, est devenue l’objet de guerres.

Distribution :
Nancy Tate, Tantoo Cardinal, Vernon Dobtcheff, David Lahaye, Charles Mnene, Denver Isaac et Carrie Colak...

Docu-Fiction - 2008 - Réalisation : Marion Milne - Jean-Christophe de Revière - Scénario : Philippe Dusseau - Idée originale : Pascal Manoukian - Conseiller scientifique : Stéphane Hallegate - Co-production : Capa Drama - France 2 - Wizzfilms Inc - Voice Pictures Inc. ...

 

Mercredi 4 fevrier à 20h35 sur France 2

Partager cet article

Repost 0
Published by Gaëtan Bazire - dans GE National
commenter cet article

commentaires