Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 07:00

AFP

 

On l'avait un peu perdu de vue depuis Génération Ecologie et le ministère de l'Environnement au début des années 90. Brice Lalonde a repris du service pour la République et sillonne depuis un an la planète pour représenter la France au chevet du climat.

 

"J'ai voulu un ambassadeur climat avec une vraie cellule diplomatique rattachée au ministère, pas au Quai d'Orsay", explique le ministre du Développement durable Jean-Louis Borloo. "A Poznan, c'est lui le patron".

 

Une vieille histoire entre les deux hommes, amis de longue date et co-fondateurs de Génération Ecologie avec le volcanologue Haroun Tazieff.

 

En septembre 2007, à 61 ans, Brice Lalonde est nommé en conseil des ministres sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Un virage politique dont l'intéressé ne cherche même pas à se justifier, après avoir été ministre de Michel Rocard sous François Mitterrand.

 

Depuis, sa silhouette affable apparaît à chaque round de négociation, comme ici à Poznan où la conférence annuelle de l'ONU prépare le futur accord contre le réchauffement. C'est d'ailleurs lui qui anime les briefings quotidiens de l'Union européenne, dont la France assure la présidence jusqu'à fin 2008. Il a même chaussé pour l'occasion une délicate monture, à la place de ses étranges lunettes qui se clippent sur l'avant du nez, sans quitter l'arrière de la tête.

 

L'an dernier, à Bali, Monsieur l'ambassadeur démêlait en sourdine les sacs de noeuds mais fuyait le contact avec les médias. "Il n'a pas besoin de faire le malin, il n'a rien à prouver", s'enthousiasme Borloo. "Mon job à moi, reprend l'intéressé, c'est de surveiller la négociation, de faire le lien avec le technique et d'éviter l'erreur politique".

 

"Les ministres ne peuvent pas suivre plusieurs négo(ciations) par an: ils arrivent pour le paquet final. Brice passe son temps dans les avions et à conduire des (rencontres) bilatérales", indique Pierre Radanne, un pionnier de la négociation climat. "Avec Borloo, le tandem fonctionne très bien". Chaque année, les experts préparent l'entrée des ministres en fin de conférence (cette année, les 11 et 12 décembre à Poznan).

 

"Brice fait toutes les réunions et sait à quel moment je dois monter au front. En tant qu'ancien ministre, il a du discernement politique et comme militant de longue date, une perception sensible des choses", souligne Jean-Louis Borloo. L'environnement, Brice Lalonde explique qu'il y est venu avec Apollo en 1969, la nuit où l'humanité a fait un grand pas sur la Lune.

 

"Comme soixante-huitard (il fut un leader de l'UNEF, le syndicat étudiant), j'étais démobilisé, je me sentais inemployé, j'ai compris qu'il n'y a pas de cause plus importante que la planète".

 

Depuis sa nomination, Brice Lalonde est un ambassadeur itinérant, Blackberry au poing: un jour en Patagonie - où il a laissé ses semelles dans un glacier -, le lendemain en Chine, avant de filer aux Etats-Unis où ses liens avec le Sénateur et ancien candidat démocrate à la Maison Blanche, son cousin John Kerry, lui ouvrent les portes du Congrès.

 

Un atout formidable à l'heure Obama, dont la communauté internationale attend tellement pour faire avancer la cause climatique. "Kerry m'a emmené skier avec Schwarzie (Arnold Schwarzeneger, ex-Terminator devenu gouverneur républicain de Californie): ça aide, ça crée une espèce de familiarité", lâche-t-il.

 

Jamais plus de deux ou trois jours par semaine à Paris, il confesse un bilan carbone effroyable. Mais continue de rouler à vélo quand il est à Paris.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yoann Gontier - dans GE National
commenter cet article

commentaires