Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Twitter + Instagram

Je ne suis pas sur Facebook. 

Je suis que sur Twitter et Instagram.

Recherche

Gaëtan BAZIRE
255367 3845382366394 1781904245 n-

Élu de Louviers en charge des personnes en situation

de handicap, membre du C.C.A.S, du S.I.C.L.E,

du Conseil des aînés, du Conseil de la vie sociale, ...

 

Twitter :  

@GaetanBazire

@UnioncitoyenneL

Facebook : 

Union citoyenne de Louviers

Louviers Alternative

Instagram : 

bazireofficiel

 

 

29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 19:12

           Le Gouvernement a tranché. Après avoir reculé devant le déremboursement des soins de longue durée, le Gouvernement à finalement choisi un impôt indirect plutôt qu’une taxe directe.
 

En demandant aux caisses de mutuelles complémentaires de contribuer au comblement du « trou de la Sécu » (évalué entre 4 et 5 milliards d’euros), le Gouvernement a finalement opté pour une taxe indirecte comme pour le plan de financement des chaînes publiques qu’il cherche à faire financer par les opérateurs de téléphonie mobile.


            En théorie ces opérations ne concernent que des organismes professionnels mais en réalité elles touchent tous les usagers car il est évident que les organismes répercuteront leur « manque à gagner » sur leurs clients respectifs, c’est à dire les citoyens.
  

En effet, aucune mesure contraignante n’est envisagée pour empêcher les mutuelles complémentaires de santé d’augmenter les cotisations annuelles. Le Gouverement fait seulement appel à leur civisme et à leur « bon cœur ». L’expérience montre que ces vœux pieux sont rarement pris en compte par le marché. C’est donc tout bonnement une taxe indirecte que devront payer tous les mutualistes, c'est-à-dire les malades en puissance que nous sommes.

En choisissant les taxes indirectes payables par tous, en lieu et place des taxes directes ne touchant que les plus fortunés, le Gouvernement ne fait qu’accentuer sa politique anti-sociale. 

En votant pour Nicolas Sarkozy en 2007, les français espéraient de sa part un effort d’imagination pour trouver des solutions innovantes et surtout intéressantes pour leur pouvoir d’achat. Or, pour le moment, on ne voit que les vieilles recettes d’une droite ultra-classique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Génération Ecologie Normandie - dans GE National
commenter cet article

commentaires